Linux, cloud, libre, tout ça

Toujours les grands travaux chez moi, en vrac :

  • Je me prépare à repartitionner l’intégralité de ma tour, la faute au pi qui fait que j’ai désormais trop de place, j’hésite encore à laisser une place à SteamOS, j’attends que le projet arrive à maturité. Suite à une mise à jour depuis les backports, j’ai planté le serveur X, j’en ai profité pour faire une réinstallation propre en 64 bits ce que je n’avais pas fait jusqu’à maintenant. Oui la réinstallation c’est pas bien je sais mais c’est pas grave, ça me fait toujours plaisir. J’ai adopté une stratégie différente, j’installe désormais la version Gnome de Debian, le CD de base, et j’installe après Xfce manuellement ce qui m’a résolu quelques problèmes dont un souci avec VLC qui freeze un peu dès qu’on veut monter ou descendre le volume, si je n’installe pas des paquets Gnome, lequel ou lesquels par contre ? Un problème amusant avec ma LBP1120 qui a passé le cap des dix ans et qui fonctionne encore comme un charme, l’installation du pilote 64 bits se  déroule bien, l’impression se déroule bien du côté Linux mais aucune impression sur le poste Windows. Je vous gâche le suspense tout de suite, il y a en fait dans ce pilote 64 bits des bouts de 32 bits, si bien qu’il faut installer des librairies qui vont bien, je décris la solution dans le forum. A part ça, à part l’impossibilité d’installer Foxit pdf reader en 32 bits, rien à signaler, ni en négatif, ni en positif non plus. Une remarque tout de même, faites attention aux backports, je n’ai pas eu que le problème de carte vidéo mais des soucis de compatibilité avec les paquets, je ne peux que vous inviter à utiliser les backports uniquement si une évolution d’un paquet vous est totalement indispensable.
  • Fedora vient de quitter mon ultrabook, j’ai mis debian en version Gnome 3 plus adaptée je trouve à la diagonale plus petite. Rien à signaler en terme de difficulté, on notera que j’ai réutilisé mon article quant au pad qui débloque par défaut. J’ai donc du debian sur ma tour, du debian sur mon raspberry et du debian sur mon portable, tout est le mieux dans le meilleur des mondes possibles sous debian.
  • Après une bonne semaine de pi et de owncloud sur le pi, je peux vous dire que ça marche bien, même très bien, la navigation est fluide, tout le monde est content. Je ferai le test peut être de rajouter des plugins supplémentaires ou pas. Dans les principales fonctionnalités de Owncloud, on a l’agenda et la galerie photo en ligne. Pour le premier j’utilise celui de mon travail c’est à dire Zimbra, qui me sert à la fois de calendrier personnel et professionnel, la superposition des deux, dont un collaboratif est à mon sens le plus efficace. De la même façon, je n’ai pas de besoin de partager mes photos si bien que seule l’option de partage de fichiers m’intéresse. C’est quand même sortir le marteau piqueur pour tuer une mouche néanmoins les applications de partage simple, je n’en connais en fait qu’une poignée, Hyla, Dropcenter, et Ajaxplorer. Hyla est vieillot même si son développement semble encore actif, Dropcenter ne bouge plus depuis un moment et c’est bien dommage, Ajaxplorer est lourd, si bien que si vous voulez faire un peu de cloud sous Linux vous avez le choix entre Owncloud et Cozycloud, ce dernier que je trouve encore immature pourra m’intéresser peut être un jour. Il manque pour ma part un Zimbra convivial et facile d’installation qui permettrait de faire le lien entre mails et fichiers, en fait une véritable usine à gaz, ce qu’essaie de proposer YunoHost pour exemple en reliant des applications php déjà existantes.
  • J’ai installé un Wallabag, vous avez pu difficilement échapper à ce logiciel pour deux raisons : l’auteur a dû changer de nom pour éviter un procès, il s’appelait en effet poche. Framasoft propose désormais d’héberger des instances de Wallabag ce qui ne sera pas du luxe pour des novices, le logiciel ne bénéficie pas d’un script d’installation automatique, bienvenue en 2014. Je l’ai posé sur mon hébergement mutualisé chez o2switch, avec entre autre l’import de la base mysql de façon manuelle, l’édition du fichier de conf manuellement, et l’upload d’une application supplémentaire parce que sinon ça marche pas. Je note ici l’absence de script d’installation automatique car c’est dommageable quand on voit la propreté de l’application et son aspect moderne. Wallabag est une application de type read it later, c’est à dire qu’elle permet de stocker une page Web afin de la consulter plus tard. La différence et l’intérêt par rapport au bookmark c’est la conservation chez vous du contenu, si bien que si la page ferme vous avez encore l’information. C’est réussi, mais ce n’est pas assez pour moi, Wallabag devrait proposer aussi la gestion des bookmarks pendant qu’on y est ce qui ne serait pas anormal compte tenu de l’application. L’idéal bien évidemment serait l’intégration d’un lecteur RSS pour une complète et parfaite gestion de l’information. Les bookmarks ça a du sens, cela permettrait d’être indépendant du navigateur si par accident on passait par exemple de Firefox à Midori.

Voilà, maintenant je vais retourner à l’étude de mes sauvegardes externalisées.

Capture d'écran - 17022014 - 12:50:52

Capture d'écran - 17022014 - 12:51:06

 

Cyrille BORNE, 39 ans, professeur de mathématiques, de sciences physiques, dictateur informatique du Lycée Agricole le Cep d'Or à Clermont L'Hérault. Doctorat en rap des années 90, grand poutreur de zombies, grand maître de la confrérie des Trolleurs.

Marqué avec: , , , , ,

Classé dans: Linux, Web

9 réactions dans “Linux, cloud, libre, tout ça

  1. Salut, je trouve un peu cocasse de demander autant de fonctionnalités supplémentaires pour Wallabag, 10 lignes à peine après t’être plaint que Owncloud en avait trop par rapport à tes besoins.
    Un bon compromis serait pour moi ce que j’ai déjà sur mon instance Leed (lecteur RSS), qui a un bouton « shaare link », et qui créé un enregistrement dans mon instance shaarli. De cette manière, si je change de lecteur RSS, la fonctionnalité « shaarli » ne sera pas touchée, au pire je perdrais le lien direct, mais pas besoin de remplacer deux fonctionnalités lorsque le besoin de changement n’en concernait qu’une seule.

    1. le stockage de fichiers, le calendrier personnel ou la galerie photo restent pour moi des fonctionnalités éloignées. Il serait étonnant qu’un utilisateur de Wallabag ne soit pas un gros consommateur de veille.

  2. Salut,
    J’avais (très) rapidement écrit un script shell pour automatiser l’installation de Wallabag : https://github.com/tcitworld/wallabag-script-install/
    Bon, il ne prend pas en charge l’installation des BDD, mais c’est déjà un peu de temps de gagné.

    Mais le shell est pas génial pour gérer MySQL/PostgreSQL (vérification de la connexion), faudrait que je l’écrive en python plutôt. Ou php, pour les hébergements mutualisés.

  3. Bonjour Cyrille,

    Merci d’avoir testé wallabag.
    L’installation doit être plus accessible, tu as entièrement raison … C’est un gros point qui doit rebuter plus d’une personne.

    Ajouter des fonctionnalités, comme ça a été dit dans les commentaires, ça n’est pas vraiment mon souhait. Chaque appli fait une chose, essaie de bien le faire, et c’est tout.
    Après, avec la v2, rien n’empêchera pourquoi pas la création de plugins qui permettront de complexifier la bête…

    Bonne journée,

    Nicolas

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *