Bédés

Arawn a l’air de s’ennuyer sur son trône, lui qui est devenu un roi, un dieu, craint et respecté par tous. Cela dit, Paris ne s’est pas fait en un jour et avant d’en arriver là, une histoire, une longue histoire. Tout démarre avec la maman, une super guerrière de la mort qui se donne à un homme, un super guerrier de la mort qui tue, de leur union ne pouvait naître que des supers guerriers de la mort. Malheureusement alors qu’ils vivaient paisiblement, ils ont le tort d’héberger un homme, un homme intriguant qui possède un drôle de chaudron qui parle, il forge une épée pour le super guerrier de la mort, et la faute à pas de chance il le tue avec et viole la super guerrière qui pas très contente lui tranche la tête avec cette même épée qui comme vous pouvez le constater sert déjà beaucoup alors qu’elle est neuve. De cette union naîtra deux jumeaux ce qui lui donne quatre enfants dont Arawn. Notre super guerrière a en sa possession les osselets du destin, à chaque fois qu’elle les jette, une prédiction, la destinée lui explique que ses quatre fils vont passer leur vie à se poutrer, et que parmi eux il y aura un Dieu, on sait déjà qui a gagné la guerre mais il faut quand même nous raconter comment on en est arrivé là. Arawn, est une très grande série, avec un dessin qui déchire tout, des bastons grandioses, Arawn se hisse au niveau des chroniques de la lune noire avec un dessin à la Simon Bisley, incontestablement l’une des meilleures bédé du genre.

livre-bran-le-maudit-1Block 109 : New York 1947 est ce qui s’appelle une uchronie ce n’est pas une bédé futuriste ou une bédé d’anticipation, c’est une bédé dans laquelle un élément d’histoire et modifié et par le fait toute l’histoire qui suit est bien évidemment différente. En 1941 Hitler est assassiné, l’Allemagne Nazie n’a d’autre choix que de réorienter sa stratégie et le fait vers le développement des armes nucléaires qu’elle balance à foison sur les USA au point de gagner la guerre. Comme si ce n’était pas assez, elle lance sur les states un virus mortel qui transforme les humains en espèce de zombis. La bande dessinée vous le noterez réalise la performance de mélanger des zombis et des nazis qui sont les héros de cette aventure. En effet pour une raison qui nous est inconnue mais qui nous sera révélée à la fin, on envoie une équipe de six hommes percer un coffre situé en plein New York dévasté. Bien foutu, bien graphé, prenant, le seul regret c’est la fin en sucette. La bédé reste à lire. 

Couv_139745Notre bonne vieille terre, le futur, l’apocalypse bien sûr, les êtres humains ne sont plus ce qu’il étaient, réduits au rang d’animaux, ils se baladent à poils dans ce qui reste des rues. Les patrons désormais, les chats. Organisés, ils vivent dans des villages de type moyenâgeux, les chats sont pépères et vivent dans la paix la plus complète un peu quand même ennuyés par les loups qui en sont aux balbutiements de la parole mais qui en sont surtout à prendre les armes pour poutrer tout ce qui bouge. Parmi ces chats, l’un d’eux fait un rêve récurrent, il voit un dernier être humain, enfin un être humain en état on va dire, qui serait immortel. Nous voilà partis pour l’aventure, le chat et son disciple partent à la recherche du dernier homme qui est en fait une femme enceinte, mise en conserve sous Notre Dame de Paris. Chats est une bande dessinée qui fait penser à l’univers des eaux de Mortelune en beaucoup moins sale quand même, on retrouve la France dans l’univers post-apocalyptique, le côté road movie, l’évolution des espèces, les insectes pour les eaux. Assez captivant, amusant, intriguant, on se demande comment ça va finir, à lire.

chats01

ZTE OPEN C, ajouter des programmes externes. Quelques remarques supplémentaires. Diaspora.

Ce n’est pas parce que j’ai l’air euphorique que c’est la fête. Pour exemple, une seule application disponible pour faire client jabber, la faute à pas de chance elle ne marche pas avec mon serveur jabber prosody. Aucun message d’erreur, rien, il faudra creuser, Marien Fressinaud explique qu’en changeant le mot de passe ça passe, je ferai l’essai ou pas. Donc une seule application disponible sur le market, la question qu’on peut naturellement se poser, c’est de se dire qu’à l’instar des apk, des markets alternatifs d’Android, est-il possible d’installer d’autres applications sur Firefox OS. Oui c’est possible, et ce de la façon suivante. En fait tout se passe au niveau de votre poste, dans firefox, dans la barre d’adresse vous faites about:app-manager, vous avez alors l’interface suivante qui apparaît. Pour connecter le téléphone, on installera le plugin ADB Helper qui comme on le comprend va utiliser le protocole adb qu’on a déjà vu ses derniers jours, il faudra passer la commande adb forward tcp:6000 localfilesystem:/data/local/debugger-socket pour voir apparaître le téléphone. Dès lors il est possible d’installer des applications tierces, j’ai par exemple téléchargé l’application anne sur github, décompressé le répertoire, et fait pointer dessus, ça marche tout seul. Bon ça ne marche pas plus en tant que client, mais c’est bon de savoir que ça marche pour l’installation. Cette astuce m’a été donnée par dada dans diaspora* elle avait été donnée par Igor dans son long billet de blog sur son téléphone sous Firefox OS. N’allez pas croire que je fais le forcing pour diaspora*, en fait si, mais c’est réellement the place to be pour les libristes et notamment pour les possesseurs de téléphones Firefox OS où les trucs et astuces fusent dans tous les sens. Pour exemple, alors que sur Android vous avez un bouton pour passer d’une fenêtre à l’autre, une pression longue sur le bouton central permet d’avoir l’équivalent du alt tab ou windows tab et de faire défiler les fenêtres et de fermer les applications de façon définitive. La communauté diaspora* de plus s’enrichit de jour en jour, on notera l’arrivée de Jpfox ou du poney magique Coreight qui poursuit son parcours initiatique dans le logiciel libre. Si vous voulez des astuces, de l’aide, francophone notamment, je ne peux que vous inviter à nous rejoindre.

J’ai beaucoup donné ces derniers temps avec des billets rédigés à chaud qu’il faudrait reprendre et corriger, sans moi comme vous pouvez vous en douter je suis l’homme de l’écriture instantanée, néanmoins je pense avoir quand même pas mal dégrossi pour qui veut se lancer dans l’aventure. Christophe est désormais possesseur du téléphone, j’attends désormais ses retours, comme ceux des autres, place aux jeunes en quelques sortes.

 

Hardware.cyrille sous le signe du renouveau

Comme vous le savez je suis en plein dans ma crise de la pré-quarantaine, faisons le point sur les évolutions à domicile.

  • On va commencer par faire dans l’air du temps, je suis désormais propriétaire d’un ZTE OPEN C. Par rapport à mon Alcatel qui fera le bonheur de mon beau père, il s’agit d’une forme de régression mais d’une vraie libération. Comme l’a répété Christophe, Firefox OS est un bon OS, il est simple, il est intuitif, il est léger, on sait de plus qu’on est libre de faire ce qu’on veut sur le téléphone dans les évolutions, il y a là de plus une véritable émulation intellectuelle, un projet communautaire.
  • Je n’ai plus de tour, j’ai désormais un brix, je ne regrette pas cet achat discret et silencieux. Le jeu sous Windows ne me manque pas, me débarrasser de Windows c’est bien, j’ai quand même virtualisé dans le cadre de certains logiciels liés au travail et qui utilisent par exemple citrix. D’un point de vue performance, je sens les limites du processeur dans les compilations de B2G ou dans l’encodage de vidéo, ce n’est pas bien gênant c’est juste plus lent. Ce qui pose certainement le plus de problème c’est debian Wheezy, de part des drivers récents, j’ai quasiment tout mon système en backports, ce n’est pas une situation très saine. On doit me donner une tour de type optiplex pour mon épouse le mois prochain, je recyclerai sa tour à nouveau chez mon beau père, si la machine n’est pas nettement plus silencieuse que sa tour actuelle, je lui achèterai aussi une machine de ce type avec un lecteur de DVD externe.
  • Au niveau de ma mobilité, j’avais expliqué que j’avais acheté un netbook à pas cher sous android de la marque dust. Trop limité, plus de compte Google pour ma part, j’ai récupéré mon ordinateur portable que j’avais donné à mon épouse mais qui n’en fait rien, c’est mon gamin qui a récupéré le dust, ça lui permet d’accéder au net, d’envoyer des mails, etc … La première utilisation qu’il en a fait c’est bien évidemment de lancer des jeux débiles, après avoir été accroc pendant quelques jours à clash of clan, la machine désormais prend la poussière. Main innocente est un joueur assez particulier, il ne finit aucun jeu, commence 50 à la fois, a peu de volonté, dommage pour lui. Dernièrement il m’a tanné pour que j’achète Minecraft, ce que j’ai fait car tous les gamins l’avaient sauf lui l’enfant le plus malheureux du monde, j’ai fait mon effort d’autant plus qu’il est compatible Linux, il y a joué quelquefois et pas plus, à 20 € le jeu quand on voit à quels prix j’ai pu payer les miens ces dernières années, ça me fait vraiment peine.
  • Le raspberry pi a pour fonction première de faire serveur jabber, ce qu’il fait bien. J’ai déplacé mon instance de kriss feed dessus, j’y fais quelques sauvegardes. Du fait d’avoir le ZTE OPEN C, je vais certainement y trouver d’autres fonctionnalités notamment au travers de cardav.
  • Le NAS dont je n’étais pas content finalement remplit parfaitement son office, j’ai désormais 4 To sur lesquels je fais mes sauvegardes locales ou distantes.
  • Je conserve une tablette android pour lire de la bédé et pas plus, j’ai le minimum syndical d’applications.
  • Enfin j’ai acheté une DSI XL, même pas honte et je joue à Bomberman, cela correspond à mon idée du jeu en ce moment, des commandes simples, des choses simples, un faible investissement du casual. Bientôt remplacer les articles poutres d’ailleurs, faudra que je trouve une formule, j’en trouve toujours. J’ai commencé à regarder du côté des PS3 mais c’est encore trop cher et pour la console, et pour les jeux qui vont avec. Il est à noter que j’ai acheté la DSI chez Micromania Narbonne, largement plus intéressant que le bon coin, pas que pour la DSI d’ailleurs.

J’ai vendu ma tour sur leboncoin, je suis étonné par le manque de sérieux des gens, j’ai fait un prix cassé pour ma tour car les tours se vendent particulièrement mal sur leboncoin, c’est un excellent site de tendances leboncoin, pour exemple on trouve la XboX 360 à moins de 100 €, la PS3 maintient un tarif très élevé à plus de 150. Une personne m’a planté un lapin, j’ai poireauté pendant 1h10, la personne est restée injoignable, une autre me donne rendez vous mais me dit qu’elle n’a pas sa voiture, me propose 10 € de plus pour aller le chercher à la gare, et j’en passe. Mercredi prochain je vends le EEE PC 701 que j’ai mis sous HandyLinux, ce type d’appareil a fait son temps chez moi, sa faible résolution et son petit espace de stockage en font un appareil réellement difficile à exploiter face à une concurrence Android qui s’adapte.

Je fais donc le grand ménage chez moi, et ce qui est intéressant c’est qu’alors qu’Android gagnait du terrain à mon domicile, la tendance s’inverse, Linux et le logiciel regagnent largement du terrain.