De la problématique des Shadoks qui pompaient trop

Quel est le point commun entre youtube, netflix, steam ou origin ? ils bouffent de la bande passante et c’est un vrai problème. Prenons un exemple, concret, moi. Je n’utilise pas netflix, je regarde peu de vidéo youtube, je ne downloade pas salement des bluray, je télécharge par contre quelques jeux par le biais du PSN mais pas tant que cela, sans avoir précisément une estimation du nombre de gigas que je consomme mensuellement, ce qui est certain c’est que d’autres consomment largement plus que moi, d’autres moins que moi. Dès lors quelques hypothèses. Soit le service très consommateur paye les fournisseurs d’accès internet, c’est le cas par exemple pour Netflix, et on peut imaginer que la société taxée va répercuter la facture sur l’abonné ce qui est facile car il y a un abonnement, mais comment par exemple gérer le téléchargement pirate gourmand, les gens qui regardaient des vidéos en 320×240 hier qui désormais regardent des vidéos en HD bien plus gourmandes, et bien évidemment la multiplication du nombre d’utilisateurs qui vont avoir des pratiques similaires.

La solution est trouvée depuis longtemps chez les opérateurs, il suffit de monter le prix de l’abonnement pour garantir la qualité du service. La fameuse qualité du service fait grincer des dents mais cela reste indéniable, ne s’use que si l’on s’en sert dit l’adage, il y a tout de même une logique, on a du mal à imaginer que des infrastructures peuvent supporter 2 milliards de personnes, ou 4 le lendemain sans qu’on fasse des travaux, et les travaux ça coûte cher. Monter de façon collective serait une injustice, mes beaux parents pour exemple n’ont pas le PSN, une utilisation modérée d’internet, pourquoi supporteraient-ils une augmentation du prix de leur abonnement pour quelque chose qu’ils n’utilisent que très peu en comparaison de ceux qui ont une consommation excessive. L’astuce dès lors est toute trouvée, un internet à deux vitesses qui semble être la mesure la plus juste, on continue de payer la même chose parce qu’il faut pas rigoler mais on bride les gens passés une certaine quantité.

Sans tomber dans les calculs d’apothicaires que je ne maîtrise pas, on pourrait dire que les gens qui font du Warez vont devoir lever le pied, qu’il y aura certainement une guerre très dure entre les sociétés de streaming, de vente par téléchargement etc … et le FAI. Pour avoir été par exemple un gros consommateur de Steam, avec des jeux à 30 gigas ça peut aller très vite, imaginez une limitation alors que tout passe au dématérialisé, ces industries risquent d’avoir de sérieux problèmes, on pourrait même imaginer un retour au support physique qui deviendrait alors moins cher. Ce qui est certain c’est qu’on a là chez toutes ces sociétés un moyen extraordinaire de faire monter les factures et de justifier. Les FAI vont se cacher derrière les frais d’entretien, pendant que les boîtes qui pompent trop fortement le réseau iront répercuter en plus cher bien évidemment, la facture sur le consommateur.

Nous serons par le fait perdant sur toute la ligne mais pas que d’un point de vue financier. Le 27 théoriquement, je peux passer à la VDSL2 augmentant mes débits par 10 notamment l’upload. Dès lors on peut imaginer un auto-hébergement plus conséquent, pourquoi pas héberger le blog-libre à domicile. Je regardais les stats 100 gigas par mois uniquement pour le blog libre, pas le plus gros blog du monde. Rajoutons à cela la consommation personnelle, quelques jeux sur le PSN et je pourrai me retrouver facilement dans le camp des gros pompeurs de Web.

La menace de l’internet à deux vitesses se profile, et les problèmes qu’il posera s’il est mis en place, c’est que la fameuse indépendance tant recherchée est consommatrice de ressources Web, comment dès lors envisager de s’auto-héberger dignement sans payer la classe A de l’abonnement internet. Il faut bien prendre conscience que le logiciel libre a bien un prix et que de façon générale nous passons tous à la caisse pour nous libérer quand il serait bien plus simple d’embrasser des services propriétaires qui ne vous feront rien payer mais qui font de vous le produit.

shadoks

Présentation

Cyrille m’a ordonné demandé de me présenter. Ha, ha, ha, il ne doit pas savoir à quoi il s’expose. Je vais déjà commencer par cette idée totalement saugrenue de se présenter. Et ça va déjà partir dans tous les sens.

Je suis ici parce que les gens sont intelligents. Je fais beaucoup de comparaison, chacun a son idée là-dessus, il faut effectivement parfois ne pas toujours tout comparer, vous m’en excuserez. Le billet de Damien Et si on censurait internet ? Une obsession française ? a vu apparaître des commentaires sur la qualité des commentaires sur ce blog.

Les commentaires sont bons ici, les commentaires sont argumentés, censés et c’est plus important que tout le reste ils sont intéressants et respectueux (moqueurs certes mais on ne bascule pas dans l’attaque personnelle sordide et digne de la maternelle). Est-ce que le débat qu’aurait pu susciter Damien avec son article a fait plouf à cause du mauvais niveau des commentaires ? Oui. Il a malheureusement surtout fait plouf à cause du cœur et de l’emportement qu’a mis Damien dans son article.

Je trouve cela sain que des personnes soient encore convaincus par la politique, débattent encore dessus, argumentent, s’emportent. Damien aurait dû être plus retenu dans son article car ça aurait permis un meilleur débat tout simplement. Il a écrit comme il voulait écrire avec son style et son cœur et soyons clair et franc, il n’y a que cette manière d’écrire. Pourtant une personne qui arrive et qui lit, qui n’est pas dans son délire (je n’utilise pas ce mot de manière péjorative) ne va pas recevoir le message comme il devrait l’être, parfaitement présenté càd argumenté, posé. Le message et les arguments sont mal passés déjà à cause du ton. Un ton qu’il était nécessaire de poser pour avoir un débat constructif.

Ça n’enlève rien au fait que Damien a pondu un article (des informations et des arguments) intéressant, ça n’enlève rien au fait qu’on peut publier ce qu’on veut sur le blog-libre et ça n’enlève rien au fait que quelques commentaires étaient intéressants. Maintenant comparons, vous connaissez beaucoup de blogs où le contenu est de qualité, les commentaires existants et récurrents, les participants (gens qui commentent) ont des arguments, les défendent et les présentent ? Bref, un blog où il y a des articles de qualité qui suscitent le débat, l’interaction, les idées, le partage et où on peut en débattre. J’en lis un paquet et je n’en connais pas. Je dis pas que ça n’existe pas mais déjà il n’y en pas des masses mais en plus qui traite du Libre, on tombe carrément à 1 en France.

C’est pour cela que je suis ici. Cyrille sous ses airs de bogosse absolu a su fédérer des gens qui s’entendent, ils sont en désaccord mais ils communiquent encore. Je suis d’accord avec cette citation du Grand Maître : Par le fait infléchir sur la vision du monde de l’autre quand le but n’est pas d’échanger mais d’imposer, fait que chacun campe sur ses positions. C’est majoritairement le cas sur Internet dans les forums, sur les blogs, sur les sites. On envoie une petite vacherie ou deux lignes pour démonter un article de 100 lignes. Je suis ici parce qu’on s’écoute encore et que tous les blogueurs sur le blog-libre ont encore de nombreuses choses intéressantes à dire.

Vous savez pourquoi je suis là maintenant, vous vous doutez également que j’embrasse la philosophie du Libre, que je suis sous GNU/Linux et que je vais parler de tout ça. Est-ce qu’il y a besoin de savoir autre chose ?

Je pense que non et c’est bien évidemment mon avis personnel. Je fais la nique à la demande du Grand Maître. Il faut comprendre que c’est malsain de vouloir caser une personne dans une case. Malsain pour le débat car ça commence déjà mal. On a tous des aprioris, je suis toujours fasciné quand je mets un visage ou une tête sur un nom. Je n’ai plus le même regard ensuite et c’est instantané. Dingue comment une gueule peut vous revenir ou pas. C’est un peu comme commencer un débat par : Je fais parti de la Manif pour tous, j’étais au défilé d’il y a une semaine. Boum, étiqueté. Direct, un certain pourcentage du lectorat va se barrer ou être contre cette personne. Pour autant, est-ce que cette personne n’est pas capable d’aligner une seule information importante, un seul argument digne d’être retenu ?

Il faut laisser du temps au temps, Cyrille si tu veux me connaître il faudra me lire. Un individu peut avoir des arguments valables sans qu’il soit légitime dans le sujet auquel il participe. C’est la magie d’Internet, on peut être qui on veut…

Blog Libre va bien, merci pour lui

Je viens de donner une interview chez Coreight, il faut que je lui fasse la même chose en version sale, avec d’horribles questions SEO et le reste. Cette interview m’a poussé à regarder un peu les chiffres du blog ce que je fais de moins en moins, j’évoquais le million de pages vues au mois de juillet, 850.000 au mois d’août, plus d’un million à nouveau pour le mois de septembre les perspectives sont les mêmes pour ce mois d’octobre. En terme de statistiques c’est toujours pareil, vous êtes 90% à venir ici car vous connaissez l’endroit, 5% de référents, 5% de moteurs de recherche, ce qui je dois le reconnaître me fait toujours autant marrer. Ce qui fait marrer c’est qu’on peut exister sur le net sans scruter le moindre changement d’algorithme chez Google, sans être présent sur les réseaux sociaux traditionnels.

A l’heure actuelle l’équipe se compose de :

  • Christophe Gallaire que vous connaissez pour me taper dessus depuis des années depuis road2mayotte où vous pouvez lire encore Le blog de Cyrille Borne… hargneux et amer mais sincèrement dans l’erreur. Travailler avec Christophe est une de mes plus grandes fiertés, on a passé deux bonnes années à se traiter de tous les noms d’oiseaux, je pense qu’on a prouvé qu’on pouvait avoir de sévère dissension et travailler ensemble. Aujourd’hui Christophe est plus ancré dans la photo que dans le libre mais il continue à partager avec nous ses nombreuses expériences.
  • Cep que vous avez connu pour son blog cepcasa et qui apporte son expertise technique notamment sur debian. Du fait d’être en mer très régulièrement, ce qui paraissait comme une solution d’appoint de rédiger des billets de temps à autres sans avoir à s’occuper de ce qu’il advient du blog pendant son absence est devenu son point de chute.
  • Damien Webmaster de la spirale digitale, qui traite principalement des problèmes sur les libertés, les lois liberticides, les alternatives politiques liées au libre qui je dois le reconnaître me dépasse complètement et c’est bien qu’il le fasse.
  • Nick Holmes qui rajoute à mes bédés, mes jeux vidéos, et mes films, les livres.
  • Cascador qui découvre le bloguing à niveau de compétition est actuellement en formation, pour l’instant il nous présente des solutions techniques de façon très complète et c’est très bien qu’il le fasse.
  • Laurent Napias (Tamplan) s’occupe de la partie technique WordPress, Ask etc … et se lance enfin dans le bloguing avec des billets techniques pour les ajustements qu’il porte. Le blog se porte effectivement bien, la surabondance de commentaires sur certains sujets posait des problèmes pour l’imbrication où l’on crevait le plafond et détériorait la présentation sur les mobiles, Laurent a du coder un système de réponse, il l’explique par exemple sur ce billet.
  • Régis H. qui fait paraître des articles sur un peu tous les thèmes, android, le DIY avec une terrasse en bois extraordinaire, j’espère qu’il fera d’autres billets de ce type car je trouve que ça cadre avec l’esprit du logiciel libre où l’on fait beaucoup de choses soi-même.
  • et Moi en pas trop chef d’orchestre, mais j’y reviendrai dans un autre billet sur le bloguing étant donné que maintenant nous sommes 8, je ne peux plus faire comme avant.

A cette équipe doit s’ajouter toutes les personnes de l’ombre qui administrent le forum ou qui peuvent intervenir sur le blog en mon absence, les invités qui postent des billets. Nous avons perdu Brocolinux dont je n’ai plus de nouvelles, j’ai encore un membre qui doit participer mais qui est totalement surbooké, j’ai bon espoir de continuer à recruter pour enrichir encore le blog et puis surtout pour l’aspect sympa de cette expérience collaborative qui je trouve est cohérente avec l’aspect libre.

Je peux vous donner au moins deux bonnes raisons pour lesquelles le blog-libre continuera son extension. 

  • La différence que nous apportons dans le monde du bloguing, l’aspect pas calculé, pas réfléchi, l’écriture avec les tripes, le plaisir avant toute chose.
  • L’architecture d’un blog à plusieurs même si elle est plus complexe et nécessite quelques règles, est plus reposante, je tiens quand même le gros des billets avec plus de 2200 à mon actif pour les 2500 que comptent le blog, même si je suis une machine à bloguer, c’est quand même confortable de voir que les collègues ont pris le relais quand on a un coup de pompe.
  • La victoire par forfait. A une époque je regardais les référents dans les stats c’était l’occasion de découvrir de nouveaux blogueurs qui parlaient de vous, en bien, en mal, sans importance, mais en tout cas qui écrivaient sur le sujet, aujourd’hui la quasi-totalité de mes référents sont des agrégateurs RSS. La blogosphère est décimée, je viens de découvrir par exemple que le blog du Prof Geek n’existait plus, on sera bientôt les derniers.

Est-ce si important de grossir ? Je le pense.

Je lisais avec attention l’article Le hold-up du Libre par B. Bayart, Framasoft et la Quadrature du net, par Tanéléo qui a multiplié les blogs donc en fait c’est un blog récent pour un vieux blogueur, et que vous trouvez souvent dans les commentaires ici. C’est quelqu’un que j’aime bien car il a une vision alternative sur le monde libre et avec son article il met un peu les pieds dans le plat, est ce que les gens qui cannibalisent aujourd’hui le libre le font par intérêt collectif, ou intérêt personnel. C’est une vraie question de fond, on pourrait se dire que c’est une hérésie parce que si tu veux te faire connaître tu fais pas de libre, mais quand on voit que Framasphère c’est déjà 4000 personnes, des personnes qui souvent ont de l’influence à leur niveau, je pense que c’est une réflexion qu’il faut avoir sans avoir honte. Le problème dans le logiciel libre, c’est qu’on a parfois l’impression d’être dans une dictature, un message unique, le libre c’est de la balle, et si tu dis pas que c’est de la balle, tu la prends dans la tête et on envoie la facture à la famille. Les réponses à une réflexion contradictoire, sont souvent rudes et on assiste à un massacre qui n’a rien d’un échange, un paradoxe une fois de plus pour des gens qui soutiennent le logiciel libre mais qui oublient la liberté d’expression.

Philippe Scoffoni qui est énervé cette semaine car il voulait payer un crowfunding qui existe déjà, écrit souvent qu’il faut une gouvernance, un peu le parti unique. Il y a quelques années, j’aurai dit oui, car effectivement pour se faire entendre une unique voix c’est plus facile à entendre que tout le monde qui crie en même temps. Avec une béniouiouification (que je fais entrer dans le dictionnaire) collective dès qu’un des gros acteurs du libre prend la parole, il me semble nécessaire que d’autres courants de pensée puisse passer au sein du logiciel libre et parfois dire quand ça ne va pas.

Le blog libre n’a pas pour but à son tour de cannibaliser l’ensemble des blogueurs existants pour former cette fameuse autre voix(e), mais d’embaucher des blogueurs dans l’âme qui veulent rejoindre un organe fort et solide. L’idée c’est de faciliter le bloguing, pas d’avoir un monopole, que de nouvelles personnes se lancent et que si elles veulent être un peu lues, plutôt que de se décourager seules dans leurs coins qu’elles participent à un gros blog déjà existant qui effectivement est un peu plus bizarre que les autres, mais sur lequel on rigole plus. La mort de la blogosphère m’afflige et bien loin de la cannibalisation, je suis content de voir mes camarades continuer à s’exprimer, La Vache Libre, Frédéric Bezies, Dada, Alterlibriste, Genma, et tous les autres quand aujourd’hui je bute de plus en plus sur des articles creux ou payant.

Pour aller plus loin : Teads (ex-Wikio, ex-eBuzzing) est-il encore un classement de blogs ? DIE WIKIO !!! DIE WIKIO !!! AH AH AH AH !!!!